Comment choisir son matelas pour enfant ?

Sommaire :

Club des enfants et adolescents

Afin de bien choisir son matelas pour enfant, il est important de porter son attention sur la composition et la densité de celui-ci, tout comme le soutien et la matière du coutil. Ainsi, le matelas doit répondre à certaines valeurs minimales pour garantir un grand confort dans la nuit de l’enfant. Même s’il n’est plus un bébé, l’enfant a encore besoin de passer un bon nombre d’heures à dormir dans sa chambre pour favoriser correctement son développement et sa croissance.

La composition du matelas pour enfant

Les matelas pour enfant en mousse sont les plus courants et les moins onéreux. Cependant, d’autres matières, comme le latex naturel, peuvent satisfaire davantage les besoins de l’enfant par son aspect hypoallergénique.

La mousse polyuréthane

Le matelas enfant peut être composé en mousse polyuréthane, dite aussi mousse haute résilience. Cette matière est un ensemble de cellules alvéolées et ouvertes qui permet une parfaite adaptation à la morphologie de l’enfant. À la condition que celui-ci affiche une densité minimale de 30 kg/m3, ce matelas convient parfaitement pour un enfant au poids maximal de 30 kg. D’un coût très accessible, il représente d’ailleurs le principal choix de literie dans une chambre.

Néanmoins, la mousse polyuréthane est sensible à l’humidité et nécessite une très bonne aération de la chambre de l’enfant. C’est donc une matière déconseillée dans une habitation présentant un fort taux d’humidité.

En ce qui concerne la mousse polyéther, très abordable financièrement, elle n’est absolument pas recommandée dans un matelas pour enfant. En effet, sa densité est bien trop inférieure aux valeurs préconisées et sa fabrication n’offre pas une grande longévité.

Le latex naturel pour un matelas enfant polyvalent

Cette matière est la parfaite combinaison entre le confort, la qualité et la durabilité. Ainsi, sa densité offre un sommeil confortable, mais également un excellent maintien de tout le corps. Un autre avantage dans ce matelas pour enfant en latex réside dans sa capacité à réguler la température corporelle. Alors, il évite la transpiration de l’enfant si celui-ci en souffre et permet grandement d’améliorer la qualité de ses nuits. De plus, cette matière hypoallergénique et antiacarienne peut tout aussi convenir aux enfants sujets aux allergies.

Les ressorts ensachés

Au sujet des matelas pour enfant avec des ressorts ensachés, ceux-ci offrent un grand confort à la condition de posséder un nombre élevé de ressorts. En effet, plus ils sont nombreux, plus l’accueil et le confort seront optimales. C’est grâce à la répartition du poids sur cette plus grande quantité de ressorts que la qualité du sommeil est avantagée. C’est aussi un matelas pour enfant qui offre une bonne ventilation et qui se montre résistant dans la durée.

D’un très bon rapport qualité/prix, il est cependant préférable de l’éviter pour des jeunes enfants. En cause, son poids élevé et le bruit qu’il génère. Ceux-ci présentent de ce fait des inconvénients pour le jeune enfant.

La mousse à mémoire de forme

Ce type de matelas pour enfant est fortement déconseillé. En effet, cette mousse va envelopper le corps de l’enfant et favoriser sa transpiration. De plus, la mousse à mémoire de forme réagit à la chaleur corporelle et va donc générer un inconfort pour la nuit. Cela ne présente de ce fait aucun avantage pour l’enfant qui est en pleine croissance.

La densité du matelas pour enfant

Pour la densité, celle-ci va dépendre de la composition du matelas pour enfant. C’est ainsi qu’un matelas en mousse polyuréthane doit afficher un minimum de 30 kg/m3 pour un jeune enfant dont le poids ne dépasse pas les 30 kg. Ensuite, c’est une densité minimale de 35 kg/m3 pour celui qui dépasse les 30 kg. Pour finir, un adolescent d’un poids supérieur à 60 kg devra dormir sur un matelas d’une densité d’au moins 40 kg/m3.

Au sujet des matelas pour enfant en latex, la valeur de la densité est bien supérieure aux matelas en mousse. C’est alors un minimum de 70 kg/m3 qu’il doit offrir et qui conviendra pour le poids d’un enfant allant jusqu’à 60 kg.

Le soutien du matelas pour enfant

Cette caractéristique du soutien correspond à la fermeté du matelas. Pour des raisons d’enfoncement du corps dans le matelas, les couchages souples ne conviennent absolument pas à un matelas pour enfant. Sans soutien, la colonne vertébrale se retrouve déséquilibrée et cela constitue un problème pour la croissance de l’enfant. C’est le risque de voir apparaître de sérieux problèmes de dos.

Le contraire n’est pas bien mieux. En effet, un matelas trop ferme n’est pas non plus recommandé pour l’enfant. Cette fermeté peut être à l’origine de raideurs musculaires et les divers points de compression sur le corps être l’origine de douleurs dorsales.

En conséquence, le matelas pour enfant doit se trouver au juste milieu, c’est-à-dire ni trop souple, ni trop ferme. Ainsi, la qualité de sommeil de l’enfant est garantie au niveau du confort, mais aussi en respect de sa croissance.

À propos de l’épaisseur du matelas, il ne s’agit pas d’une caractéristique d’une très grande importance. Bien évidemment, un matelas trop fin n’est tout de même pas recommandé et il faut que le matelas pour enfant ait une épaisseur minimale de 16 centimètres.

Le coutil du matelas pour enfant

Pour des raisons d’hygiène et d’entretien, il est recommandé de choisir un matelas pour enfant dont le coutil soit déhoussable. Ainsi, cela permet de garantir une hygiène parfaite dans le cas des accidents de pipi au lit, de liquides renversés ou d’autres taches qui arrivent fréquemment durant le jeune âge de l’enfant.

Le coutil est la partie directe qui enveloppe le matelas et va être en contact rapproché avec le corps de l’enfant. C’est aussi ce revêtement qui permet à certain matelas pour enfant de s’adapter à la saison avec une face hiver et une pour l’été. Dans ce cas, il va permettre d’offrir un meilleur ressenti en fonction de la chaleur ou de la fraîcheur.

Dans le cas d’un coutil non déhoussable, il est judicieux d’envisager une alèse ou une housse de protection afin de conserver un lit respectueux de l’hygiène.

Le coton

La douceur et la souplesse du coton offrent une très bonne respirabilité du matelas tout en maintenant son isolation. Sa grande résistance permet de l’entretenir efficacement en supportant les températures élevées de lavage. Par contre, cette matière ne possède pas de propriétés antiacariennes. D’ailleurs, elle fait généralement l’objet d’ajout de traitement chimique lors de sa fabrication pour répondre à ce besoin.

Le polyester

Très courant grâce à son excellent rapport/qualité prix, cette matière est très résistante et permet une très grande absorption qui va éliminer efficacement la transpiration.

La viscose

Un coutil en viscose d’un matelas pour enfant est très bénéfique pour ses propriétés thermorégulantes. Ses capacités d’absorption apportent du confort pour la nuit de l’enfant et sa robustesse l’inscrit dans la durabilité.

Le coutil du matelas pour enfant en laine

Avec un matelas pour enfant dont le coutil est en laine, cette matière est parfaite pour les nuits fraîches de l’hiver. Mais c’est aussi sa capacité de régulation de la température et sa très bonne absorption d’humidité qui en fait un coutil également adapté pour les nuits d’été.

La fibre de bambou

Cette matière possède naturellement des propriétés antiacariennes et antibactériennes. Ce revêtement offre un confort des plus moelleux et qui autorise une grande aération.

Le tencel

Cette matière naturelle va réguler efficacement la transpiration et ainsi absorber l’humidité corporelle. De plus, ses capacités hypoallergéniques et antiacariennes ajoutent du confort dans l’hygiène requise aux enfants sensibles ou allergiques.

La bonne combinaison pour le choix du matelas pour enfant

C’est ainsi que la composition, la densité, le soutien et le coutil présent à la surface apparaissent comme les critères à analyser dans le choix d’un matelas pour enfant. Notamment, si celui-ci présente des soucis allergiques, le recours à certaines matières spécifiques est davantage recommandé.

L’eau du bain

En ce qui concerne le temps du bain, il constitue aussi un moment privilégié pour occuper un bébé de 3 mois. Ne se limitant pas au simple besoin d’hygiène, vous pouvez aussi transformer ce temps en une activité très intéressante. Vous pouvez vous aider de petits seaux de bain qui vont libérer l’eau en fine pluie ou en grosse goutte. Aussi, tout simplement avec le creux de votre main pour déverser sur le ventre du petit une quantité d’eau variable. Les petits jouets de bain sont aussi très sympathiques par leur représentation en divers animaux aux couleurs vives et variées.

Activités bébé et stimulation visuelle

C’est vers l’âge de 3 mois que bébé va distinguer plusieurs couleurs de base. C’est aussi à cette période qu’il lui est possible de suivre des yeux jusqu’à en tourner la tête. Il est donc intéressant de l’occuper avec des activités qui vont permettre de stimuler sa capacité visuelle.

Les marionnettes pour bébé de 3 mois

Si vous voulez occuper un bébé de 3 mois avec des activités visuelles, alors le jeu des marionnettes constitue un choix sympathique. En vous amusant à lui présenter des petites poupées aux couleurs et à la représentation différente, vous permettez au tout-petit de faire travailler sa vision. C’est ainsi qu’il va suivre des yeux les marionnettes que vous ferez danser devant lui. De plus, ce petit jeu peut en même temps stimuler le langage et l’ouïe en y ajoutant des paroles ou une chanson.

A lire aussi dans la même thématique

10 idées pour les activités périscolaires - Club des parents

10 idées d’activité périscolaire

Dans le temps d’école qui n’est pas dédié à l’instruction, il faut trouver des idées de jeux et d’activité périscolaire pour occuper les enfants présents. Que ce soit le matin,

Read More »
4/5 - (1 vote)

Partager l'article via

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on telegram
Telegram
Share on email
Email

Laissez un commentaire