Parents divorcés : comment gérer les enfants

Parents divorcés.

En temps normal, il peut être difficile de gérer le comportement de votre enfant. Mais, lorsqu’il s’agit d’une situation qui implique le divorce des parents, cela peut sembler presque impossible.

En effet, le divorce est traumatisant pour toutes les personnes concernées, mais surtout pour les enfants. Pour eux, leur monde est en train de changer et l’avenir leur est inconnu. C’est tout à fait normal, puisque les personnes les plus importantes dans leur vie, à savoir leurs parents ont décidé de prendre des chemins complètement différents ce qui fait qu’ils peuvent réagir à ces changements en se comportant de manière inattendue.

De ce fait, les parents qui vivent une séparation ou un divorce, ou qui en ont déjà vécu un, doivent être conscients des problèmes que cela peut provoquer chez leurs enfants. Eh oui, ces derniers, peuvent se replier sur eux-mêmes, ils peuvent avoir de fréquents accès de colère, leur performance à l’école peut en souffrir. Et les adolescents, en particulier, peuvent commencer à adopter des comportements à risque, tels que la consommation de drogue et d’alcool.

Donc pour éviter cela, Il est essentiel que les parents comprennent ces problèmes et disposent d’outils efficaces pour y faire face. Découvrons tout cela ici.

Parents divorcés : quelques conseils qui pourront aider

Il est clair qu’il n’est pas facile de faire comprendre aux enfants que leurs parents doivent se séparer et ne plus vivre ensemble. Néanmoins, il est quand même possible de minimiser les risques en ce qui concerne cette situation et ce, en adoptant ces quelques conseils, à savoir :

Placez les sentiments et les besoins de votre enfant au-dessus des sentiments et des considérations des adultes.

Faites en sorte que les enfants aient de bonnes relations et des contacts faciles avec leurs deux parents.

Les enfants peuvent s’adapter à une perte lorsqu’ils peuvent compter sur la stabilité, en recevant des informations honnêtes, en étant encouragés à poser des questions, en participant aux discussions familiales et en se tournant vers un adulte de confiance pour les réconforter.

Décidez du moment et de la manière de parler aux enfants, l’idéal étant que les deux parents soient ensemble. Veillez à donner une explication adaptée à l’âge des enfants et, si possible, une explication simple de la rupture familiale.

Essayez de protéger les enfants contre les conflits manifestes entre les parents, cela peut être effrayant et les rendre anxieux.

Écoutez les préoccupations de votre enfant, acceptez ses émotions et exprimez votre tristesse et votre compréhension pour ses sentiments de perte et de chagrin.

Essayez de les comprendre puisqu’aucun enfant ne souhaitera que ses parents divorcent, ni qu’ils soient malheureux etc. car cela va provoquer chez eux un sentiment de culpabilité.

Rassurez-les fortement et constamment en disant que « C’est normal de pleurer », « Ce n’est pas de votre faute » etc.  Expliquez qu’ils ne sont pas responsables de ce qui se passe dans une relation entre adultes.

Face à la colère et aux mauvais comportements, donnez de l’amour, de la compréhension et une bonne discipline. Créez des occasions de discuter de leurs sentiments et de leurs actions, définissez ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas et travaillez ensemble pour trouver des moyens alternatifs et appropriés de gérer les sentiments de colère.

Ne demandez pas à votre enfant de prendre parti, d’agir comme confident ou d’être un intermédiaire.

Permettez-lui de poursuivre sa vie et de développer et maintenir sa relation avec chacun de ses parents et ce, en maintenant une vie de famille la plus normale que possible, même si la situation peut être difficile.

Laisser un commentaire