Comment gérer un problème de couple sans affecter les enfants

gérer un problème de couple.

Il n’existe pas de relation sans querelle. Et avec des enfants dans le lot, il est inévitable que des disputes se produisent parfois devant eux. Du point de vue d’un enfant, il peut être effrayant de voir les adultes s’énerver l’un contre l’autre, sans compter que cela envoie le mauvais message que crier est la façon adulte de gérer les désaccords. Voici quelques conseils pour gérer vos conflits sans affecter les enfants :

Montrez comment résoudre les conflits de manière respectueuse

Il y a une différence entre parler de ses sentiments et des conflits méchants. Gérez les désaccords par une « écoute active ». Cela signifie écouter ce que dit votre partenaire, demander ce dont il/elle a besoin sans laisser entendre que l’autre personne a tort, établir un contact visuel et lui faire savoir que vous comprenez. Un désaccord qui peut être résolu rapidement est une occasion précieuse de montrer à vos enfants comment résoudre les conflits : de manière pacifique et constructive.

Accordez-vous un temps mort

Etablissez à l’avance un mot de passe pour les cas où la situation devient trop tendue. Permettez à l’un des parents de quitter la pièce ou d’aller se promener pour se défouler. Et si vous savez qu’il y a certains sujets déclencheurs, évitez-les jusqu’à ce que vous soyez derrière des portes fermées. Personne ne profite lorsqu’un désaccord se transforme en cris et en manque de respect.

Rassurez vos enfants et aidez-les à comprendre ce qui se passe

Si une grosse dispute a lieu devant vos enfants, aidez-les à gérer la situation. Comme les enfants ne comprennent pas toute la situation, ils imaginent souvent le pire : qu’ils sont en faute ou que vous allez vous séparer. Une explication simple peut souvent aider, quelque chose comme : « Les gens qui s’aiment se disputent parfois, puis ils trouvent un moyen de résoudre le problème et d’être gentils l’un envers l’autre. Nous t’aimons toujours et nous nous aimons toujours ». Et si vos enfants interviennent et vous demandent d’arrêter de vous disputer ? C’est un signe clair pour vous et votre partenaire de prendre du recul et de rassurer votre enfant en lui disant que tout va bien.

Soyez attentifs à l’équilibre général

Le ton émotionnel de votre foyer est important pour que les enfants se sentent en sécurité. Des désaccords ouverts (et respectueux) de temps en temps sont acceptables si vous avez beaucoup d’interactions positives et affectueuses pour équilibrer le tout. Éviter complètement les conflits ou s’ignorer mutuellement n’est pas sain non plus. Les enfants perçoivent la distance émotionnelle. Bien que les parents aient souvent du mal à trouver du temps pour eux, faites de votre relation une priorité avant que des désaccords mineurs ne dégénèrent en conflits graves.

Demandez de l’aide si nécessaire

Si vous vous êtes déjà disputé avec votre partenaire devant votre enfant, ne paniquez pas. Mais si cela se produit régulièrement ou si vos disputes se transforment en insultes, en jurons et en portes claquées, il s’agit de signaux d’alarme indiquant qu’il faut consulter un conseiller. D’autres signes à surveiller : Si vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord sur ce qu’il faut faire en cas de conflit, ou si l’un des partenaires cherche la bagarre ou sape l’autorité de l’autre parent, c’est inquiétant.

En fin de compte, les conflits sont inévitables, même dans les relations les plus heureuses. Chaque couple peut apprendre à résoudre sainement les conflits de manière à protéger à la fois vos enfants et votre relation avec votre partenaire.

Laisser un commentaire