Le stress parental : tout savoir sur ce phénomène qui touche les parents

Le stress parental.

Être parent fait ressortir une gamme d’émotions puissantes allant de l’exaltation au désespoir. Vos sentiments d’amour, de bonheur et de fierté peuvent rapidement se transformer en colère, en haine ou en culpabilité, qui vont surtout se traduire en stress et ce, selon la situation et le degré de soutien dont vous disposez.

Toutefois, il faut savoir que ces sentiments, même s’ils sont négatifs sont tout à fait normaux, mais il est tout de même important de les gérer afin de pouvoir prendre du plaisir à être parent et de maintenir un foyer sûr et heureux pour votre enfant. Pour ce faire, il peut être utile de parler à d’autres parents, notamment pour se rendre compte que tous les autres peuvent se confronter à cela, mais pour plus d’informations, découvrons justement ici quelques détails concernant le stress parental et ce que cela puisse impliquer.

Les causes du stress parental

Le stress, ça arrive en famille. Eh oui, toutes les familles connaissent des moments assez stressants. Cependant, il est important pour parents d’être les conscient des facteurs qui peuvent favoriser le stress afin d’y remédier et mieux y faire face, avant que cela ne se répercute sur les enfants. Pour mieux cerner cela, voici quelques exemples de déclencheurs et de types de stress courants en famille :

Exigences en matière de temps

Stress financier

Le stress lié aux activités professionnelles

Stress conjugal/relationnel

Préoccupations personnelles en matière de santé

Préoccupations de santé affectant la famille

Gérer les responsabilités parentales

Doute et incertitude

Le stress parental est normal bien que désavantageux

Lorsque les parents sont dans un état de burnout, il est naturel qu’une partie de cette surcharge émotionnelle atteigne les enfants. Eh oui, même si les parents sont capables de rester calmes et maitriser leurs sentiments, les enfants peuvent tout de même ressentir la tension à la maison et subissent de ce fait tout le stress, l’anxiété et les autres émotions négatives qui y règnent.

Le stress parental peut également avoir des effets potentiellement néfastes sur les attitudes et les comportements des parents à l’égard des enfants. Le stress parental peut réduire la participation, l’attention, la patience et la tolérance des parents envers les enfants et accroître le recours à des pratiques punitives. Cette perturbation du fonctionnement de la famille peut avoir un impact négatif sur les compétences sociales des enfants. Le stress qui s’accumule sans soulagement peut commencer à affecter la façon dont vous interagissez avec vos enfants et comment ils se sentent. Vous risquez de craquer vos enfants ou de passer moins de temps avec eux. Un stress permanent, comme les soucis financiers, peut anéantir la patience et l’énergie nécessaires pour être un parent attentionné et engagé, ce qui peut impliquer que même lorsque vous êtes avec vos enfants, il se peut que vous ne leur prêtiez pas attention.

En plus de cela, le stress facilite également la création d’habitudes malsaines au sein de la famille, comme par exemples opter pour de la malbouffe parce que vous n’avez pas l’énergie de cuisiner etc. par ailleurs, des chercheurs ont constaté que les enfants de parents stressés (en raison de problèmes de santé, de difficultés financières ou d’autres préoccupations) mangent plus souvent des repas rapides, font moins d’exercice et sont plus susceptibles d’être obèses.

Laisser un commentaire