Votre guide pour démarrer la pratique des arts martiaux

arts martiaux adultes

En tant qu’adulte, vous avez l’occasion de faire tout ce que qui vous a manqué étant enfant. Vous pouvez rester debout toute la nuit en mangeant de la crème glacée, construire vous-même un kart et vous rendre dans un parc d’attractions quand vous le souhaitez. Cela dit, vous avez aussi une meilleure perspective sur ce qui est, et ce qui n’est pas une bonne idée.

Tandis que vous pourriez regretter d’avoir pris cette crème glacée lendemain matin, rejoindre une école d’arts martiaux a tous les avantages d’une activité d’enfance agréable sans ses inconvénients comme l’indigestion de votre crème glacée.

C’est au contraire une façon de sortir de la maison, de faire régulièrement de l’exercice, de rencontrer de nouveaux amis et d’acquérir des compétences impressionnantes. Si vous craignez d’être trop vieux pour les arts martiaux, rassurez-vous ! Il y a des milliers d’adultes chaque année qui se mettent au karaté, taekwondo ou à l’aïkido et même après la cinquantaine.

Choisir la bonne école

Toutes les écoles d’arts martiaux ne sont pas faites pour vous. Vous devez choisir la bonne discipline, puis l’établissement qui répond à vos besoins. À moins que vous ne cherchiez des ecchymoses en particulier, évitez le judo et le MMA, et restez dans un environnement décontracté. Si vous voulez juste vous mettre en forme dans un style d’arts martiaux, cherchez plutôt un dojo d’Aikido local, comme cet art se concentre surtout sur l’autodéfense plutôt que d’infliger des blessures.

Une fois que vous savez quel discipline vous souhaitez apprendre, jetez un coup d’œil à plusieurs écoles de votre région. Trouvez-en une qui offre des cours adaptés à vos besoins/votre niveau et dont vous aimez le cadre. Parlez au personnel et prenez note de l’ambiance émotionnelle parmi les élèves de différents âges. Sur Paris par exemple, il existe le dojo Arts Martiaux Bastille qui propose quasiment toutes les disciplines et pour tous les ages et niveaux.

Parler aux instructeurs ou maîtres

Quand vous pensez avoir trouvé la bonne école, n’hésitez pas à parler aux instructeurs. Dites-leur comment vous vous sentez physiquement et demandez des conseils pour débuter correctement dans l’art martial sans vous blesser. Ils apprécieront probablement votre honnêteté et votre volonté de vous préparer et vous offrirons certainement de bons conseils. Les professeurs et maîtres dans chaque dojo préfèrent éviter de causer des blessures qui pourraient s’aggraver à leurs élèves. Ils seront heureux de vous aider avec des nouvelles techniques durant les cours si vous trouvez le bon moment pour leur demander.

Ne sautez pas les étirements et les échauffements

C’est peut-être le conseil le plus important de cette article. Vous n’êtes plus un enfant et votre corps n’est plus caoutchouteux et facilement réparable. Vos muscles, tendons et ligaments doivent être étirés et échauffés avant de commencer ou vous risquez de vous fouler rapidement pendant une leçon. Effectuez l’échauffement complet et pensez à venir tôt pour prendre un peu plus de temps pour vous étirer avant le cours. Certains vétérants en arts martiaux s’étirent toute la journée, même au travail, afin de rester souple et de se préparer pour les cours beaucoup plus tard dans la journée. Après le cours, n’oubliez pas de vous échauffer à nouveau avec plus d’étirements pour vous assurer que votre nouvelle croissance musculaire soit en bonne condition et flexible.

L’équipement

Demandez si vous devez porter des chaussures spéciales d’arts martiaux et faites-le dans la mesure du possible. L’un des plus grands risques lors de la pratique des coups de pied est de mal atterrir sur les orteils. Les chaussures protégeront vos pieds de la dislocation et d’une certaine quantité d’ecchymoses de coups de pied mais elles diminueront votre capacité à tourner sur le tapis librement. Si vous ne pouvez pas porter de chaussures, attachez vos orteils et éventuellement vos chevilles pour fournir un support supplémentaire et empêcher vos orteils de s’accrocher douloureusement sur le tapis.

Perdre ce surplus de poids

Les arts martiaux sont la motivation parfaite pour perdre vos 5 à 20kg qui vous chagrinent.  Utilisez la sensation de bien-être que vous procure votre séance d’entraînement pour stimuler votre désir d’aliments sains.

C’est en forgeant que l’on devient forgeron

Que vous y alliez une fois par semaine ou tous les jours, n’oubliez pas de vous entraîner à la maison. Achetez des vidéos et des livres pour apprendre de nouveaux mouvements et un mannequin pour vous entraîner. Si vous avez des enfants ou si vous garder régulièrement les enfants d’un parent ou d’un ami, incluez-les dans la pratique comme une façon amusante de garder tout le monde actif. Avec beaucoup de pratique, vous vous entraînerez plus souvent et deviendrez compétent plus rapidement. Ce qui vous permettra de profiter au maximum de votre temps en cours avec les instructeurs.

Attendez-vous à des blessures occasionnelles

Les arts martiaux ne sont pas de tout repos .Vous aurez du mal à trouver un seul expert qui aurait réussi à rester indemne en tout temps, alors ne soyez pas surpris de votre première blessure. Peut-être que vous trébucherez sur le tapis, que vous déboiterez votre épaule, ou simplement que vous vous ferez mal sur un coup de pied particulier. C’est normal. Vos camarades vous soutiendront même si vous devez passer quelques semaines à récupérer. Cependant, comme vous pouvez vous attendre à être blessé au moins une fois, vous devrez vous assurer qu’elle ne dérange pas trop les autres aspects de votre vie.

Laisser un commentaire