Lever un doute sur la paternité d’un enfant grâce au test ADN

adn

Les tests de paternité sont utilisés pour déterminer l’existence d’un lien de filiation paternelle entre un homme et un enfant mineur ou non. Ses résultats se basent sur une analyse génétique hautement fiable, qui ne laisse aucune place à l’incertitude. Ce type de test est réalisé dans un laboratoire par des spécialistes qui possèdent une expertise ADN. En France, la réalisation des tests ADN est très encadrée par la loi.

Qu’est-ce qu’un test de paternité et quand le réaliser ?

Comme énoncé plus haut, un test de paternité permet de déterminer s’il existe un lien de parenté entre deux personnes en se basant sur une expertise biologique. Il fournit des résultats fiables à 99,99%. Il consiste à relever les caractéristiques chromosomiques communes entre l’enfant et le père supposé. Pour ce faire, il faut procéder à des prélèvements d’ADN sur les deux. Il s’agira le plus souvent de collecter un échantillon de salive duquel seront extraits les caractéristiques génétiques des deux individus.

Le demandeur est le plus souvent la mère ou le père présumé. En effet, si la mère de l’enfant a un amant pendant le mariage, cela peut donner lieu à l’établissement de la filiation en effectuant des tests ADN. Dans des cas plus rares, c’est l’enfant majeur lui-même qui en fait la demande. Il peut également être demandé pour régler des conflits de succession ou des questions d’immigration.

Si le prétendu père a fait valoir la paternité de l’enfant par possession d’État civil (avec ou sans acte de naissance), le père génétique ou le géniteur peut toujours demander à effectuer un test pour revendiquer ses droits. Dans ce cas, il faut faire appel à un avocat spécialisé en droit de la famille.

Enfin, il est possible de rechercher les origines géographiques grâce à un test de paternité. En effet, vos empreintes génétiques seront comparées à d’autres dans une base de données pour retracer les origines. En même temps que vous aurez la certitude sur la lignée paternelle, vous saurez aussi à quelle ethnicité appartiennent vos ancêtres.

Laboratoire pour test de paternité en France : comment ça se passe en pratique ?

Pour pouvoir réaliser librement un test de paternité en France, il doit intervenir dans le cadre d’une procédure judiciaire. Le juge de tribunal de grande instance donnera alors l’ordre à un laboratoire agréé de faire un test ADN. Quelles que soient les raisons qui vous poussent à demander un test ADN (action en recherche de paternité, action en contestation de paternité, recherche d’origines ethniques, dépistage de certaines maladies génétiques…), la procédure du test reste la même sur le sol français.

C’est la seule façon de s’assurer que les résultats du test en question seront recevables devant la Cour et auront des conséquences sur le plan juridique (pension alimentaire, reconnaissance de paternité, dommages et intérêts…). Les échantillons d’ADN sont recueillis par le généticien ou par les personnes concernées elles-mêmes par frottis buccal. Ensuite, ils seront renvoyés par la poste au laboratoire et leurs résultats leur parviendront de la même façon. Plus d’infos sur ce site concernant le test de paternité en France. Les résultats de nos tests sont fiables avec des pourcentages élevés.

Il faut noter qu’il est possible de réaliser un test avant la naissance d’un enfant, en prélevant l’ADN fœtal grâce à une prise de sang sur la mère. Ensuite l’analyse ADN reste la même, c’est-à-dire par comparaison des marqueurs génétiques avec ceux du présumé père de l’enfant. De même, un test post-mortem sur un défunt reste possible ou avec l’aide des grands-parents, des frères et sœurs ou même des cousins. Dans tous les cas, il faut noter que ce dernier peut se réserver le droit du refus de se soumettre aux tests génétiques. Toutefois, cela peut être librement considéré comme un aveu de paternité.

Pourquoi préférer les kits de test à domicile ?

Comme énoncé plus haut, il est possible de faire une recherche ADN mitochondrial sans passer par le tribunal. Dans ce cas, les tests seront effectués à domicile (ou plus précisément le prélèvement d’un échantillon pour recueillir les données génétiques), mais l’identification génétique sera toujours réalisée en laboratoire. Si le résultat du test génétique demandé au juge ne vous sera communiqué qu’après des mois ou des années, celui réalisé sur internet vous parviendra en quelques jours ouvrables.

Toutefois, pour s’assurer de la fiabilité des analyses ADN, du séquençage et des résultats des tests, pensez à demander des tests à un laboratoire avec une bonne notoriété et qui bénéficie d’une excellente expertise génétique. Si vous pensez être le père biologique de l’enfant mais n’en avez aucune certitude, commandez un kit de test pour revendiquer la paternité et exercer l’autorité parentale au plus vite. Cependant, rappelez-vous que les preuves génétiques obtenues de cette façon ne seront pas valables.

Laisser un commentaire