Les mamans ont besoin de plus d’aide de l’État

femme business

Les perspectives de carrière des femmes se sont améliorées, cependant, l’écart de rémunération entre les sexes persiste toujours, et l’une des raisons pour lesquelles les femmes gagnent en moyenne un salaire inférieur à celui des hommes est la parentalité, selon une enquête.

« Différentes régions du monde ont essayé de lutter contre ce problème grâce à des politiques favorables à la famille qui offrent aux mères un soutien lorsqu’elles retournent au travail après l’accouchement « , explique Ghosh. « Mes collègues chercheurs et moi-même avons trouvé des preuves de l’impact positif des politiques favorables à la famille sur les carrières des femmes dans les entreprises par le biais de services de garde d’enfants fournis par le gouvernement.

Une aide de garde de la part du gouvernement

Afin d’étudier l’impact des services de garde d’enfants fournis par le gouvernement sur la carrière des femmes, Ghosh et son équipe ont utilisé un ensemble unique de données jumelées employeur-employé provenant d’Allemagne, où les services de garde d’enfants sont parrainés par le gouvernement et où il n’y a pas de coûts directs pour fournir des services de garde d’enfants aux entreprises.
Ce qu’ils ont constaté, c’est que les services de garde d’enfants fournis par le gouvernement ont un impact positif significatif sur les salaires des femmes et réduisent ainsi l’écart de rémunération entre les sexes.
Ils ont constaté qu’une augmentation de 10 % des services de garde d’enfants réduit l’écart de rémunération entre les sexes de 26 à 28 %. L’effet sur les mères est 2 à 3 fois plus important que l’effet de base sur les femmes.
De plus, les mères dans les pays où les services de garde d’enfants sont plus nombreux connaissent des changements de salaire plus importants qui sont probablement associés aux promotions.

Des privilégiés

Ils ont également constaté que les femmes ayant de jeunes enfants ou plusieurs enfants, les femmes dans la tranche de salaire la plus élevée et les femmes ayant un diplôme d’études supérieures sont plus susceptibles de bénéficier de ces avantages. Enfin, leur recherche a conclu que les femmes dans les domaines où les services de garde d’enfants sont plus nombreux sont moins susceptibles d’abandonner le marché du travail après l’accouchement.
« Nos résultats suggèrent que les services de garde d’enfants ont un impact significatif sur la carrière des femmes et en particulier des mères, en termes de salaires plus élevés et de trajectoire ascendante de leur carrière « , explique Ghoush.
L’impact positif des services de garde d’enfants sur la carrière des femmes se traduit par un plus grand nombre d’entreprises qualifiées, ajoute-t-il, ajoutant que la réaction négative présumée du marché boursier aux quotas obligatoires est atténuée pour les entreprises situées dans des régions où les services de garde d’enfants fournis par le gouvernement sont élevés.
Suman Ghosh est professeur d’économie et Stone Fellow au College of Business de la Florida Atlantic University.

Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et ne reflètent pas ou ne représentent pas les opinions de la Florida Atlantic University.

Laisser un commentaire