Le régime Keto/cétogène est-il sécuritaire si vous allaitez ?

Une mère allaitant son bébé

Si vous songez à essayer ce régime tendance, voici ce que vous devriez savoir sur le cétogène et l’allaitement.

Le régime cétogène est un régime amincissant. Il peut certainement être efficace pour perdre du poids, chose qui reste dans l’esprit d’un grand nombre de futures mères qui souhaitent éviter un surpoids à leur bébé. Mais est-ce sain de le suivre si vous allaitez ?

Les caractéristiques du régime cétogène

C’est un régime à haute teneur en gras et à très faible teneur en glucides qui est utilisé depuis des années pour traiter des conditions médicales comme les troubles convulsifs. Mais il est récemment devenu populaire après que l’on a prouvé sa grande efficacité sur la perte de poids. Le régime alimentaire restreint la principale source d’énergie de l’organisme et l’incite à utiliser les graisses comme source d’énergie. Cela met votre corps dans un état appelé « cétose ». Les adeptes du régime céto se nourrissent de viande, de légumes, de produits laitiers riches en matières grasses comme la crème et le beurre, les noix et l’huile de coco. Par contre, ils évitent les céréales, les fruits, les haricots, les pommes de terre et le sucre.

Il y a des avantages dans son alimentation : Puisque les aliments autorisés sont généralement assez consistants, il est facile de se rassasier avec moins de calories. Puisqu’il élimine beaucoup d’aliments transformés et emballés, vous mangez automatiquement moins de sucre et de snack à faible teneur en nutriments. Et pour l’instant, rien ne prouve que les régimes à faible teneur en glucides diminuent la production de lait ou nuisent à la qualité du lait maternel.

Mais ce n’est peut-être pas une sage décision de toute façon.

D’une part, le régime alimentaire restreint les aliments très nutritif comme les fruits et les grains entiers. Un manque de consommation d’amidon, comme les grains entiers, les pommes de terre et les haricots est une mauvaise nouvelle pour la santé intestinale. Parce que les le microbiote du corps humain (ensemble de bactéries nécessaires au corps humain) se nourrissent des fibres contenues dans ces aliments. Les niveaux élevés de gras, en particulier les gras saturés, pourraient nuire à la santé cardiaque à long terme.

Parce que ce régime coupe l’appétit avec tant d’aliments consistants comme la viande et les produits laitiers à haute teneur en gras. Il est également possible que les mères qui allaitent finissent par manquer de calories, ce qui pourrait réduire la production de lait.

L’hydratation est également une autre inquiétude probable. Les femmes qui allaitent ont besoin d’au moins 13 verres d’eau par jour pour un approvisionnement optimal de leur lait. Mais pendant la cétose, le foie produit des composés appelés cétones qui sont utilisés par les cellules pour l’énergie puis éliminés dans l’urine. Ce processus peut donc être déshydratante. Les fruits, qui fournissent naturellement une riche source de liquides, ne sont malheureusement pas autorisés dans ce régime alimentaire non plus.

Et si vous êtes nouveau au régime céto, considérez-vous averti : En raison de sa faible teneur en glucides, ce régime peut signifier que les mamans fatiguées doivent vivre avec un trouble cérébral excessif pendant les trois ou quatre premiers jours du régime. Le cerveau exige beaucoup de glucose, qui est normalement fourni par les glucides. Lorsque le corps apprend à utiliser la graisse pour l’énergie, vous pouvez avoir mal à la tête, quelque chose qui peut rendre encore plus difficile l’entretien d’un nouveau-né.

Rien ne prouve pour le moment qu’il y a des risques pour les corps cétoniques dans le lait maternel, mais ce n’est pas un risque qui vaut la peine d’être pris. Alors que la santé de la mère est importante, celle du bébé passe en premier, c’est pourquoi nous devrions faire preuve de prudence.

Laisser un commentaire